Le suicide de Spinoza : un problème éthique et philosophique.

Résumé

Selon certains biographes, Spinoza aurait pu mettre fin à ses jours avec l’aide de son médecin. La mort de Spinoza pourrait donc être interprétée comme un suicide assisté. Une telle hypothèse ne va pas sans poser philosophiquement problème lorsqu’il s’agit d’un penseur qui affirme qu’un « homme libre ne pense à rien moins qu’à la mort ». Le suicide peut-il, sous certaines conditions, être pensé, dans le cadre de l’éthique spinoziste, comme l’acte d’un homme libre ? S’il est possible de répondre positivement à une telle question, il serait cependant excessif de se servir de Spinoza comme caution intellectuelle pour défendre le suicide assisté.

Mots-clefs : Conatus, éthique, liberté, Spinoza, suicide assisté.

Article publié dans la revue Interrogations : http://www.revue-interrogations.org/Le-suicide-de-Spinoza-un-probleme

Lien pour accéder à l’article pendant que le site est en maintenance : http://www.revuespip.unisite-creation.com/Le-suicide-de-Spinoza-un-probleme


Comments are closed.